Archives : Programmation

Programmation Février mars 24

 

Du 15/02 au 20/02

Du 15 au 20 Février

May December 

De Todd Haynes 

USA – 2023 – VOST – 1h 41 

Avec Nathalie Portman, Julianne Moore, Charles Melton…. 

May December est tiré d’une histoire vraie de détournement de mineur au cours de laquelle Mary Kay Letouneau, prof de maths, a entamé une relation sexuelle illégale avec Vili Fualaau, l’un de ses élèves, âgé de seulement 12 ans. C’est là que commence une mise en abîme, puisque le film n’adapte pas seulement une histoire vraie, mais qu’il met en scène un projet d’adaptation de cette histoire déjà adaptée par le film lui-même. Bonjour les crampes de cerveau, mais c’est toujours comme ça chez Todd 

Haynes ! Présenté en mai 2023 à Cannes, ce nouveau film arrive enfin sur les écrans français. Avec N. Portman et J. Moore, ce drame grinçant se moque avec esprit du métier d’acteur et du cinéma lui-même. Le réalisateur ne perd rien de son ton unique et de son incroyable maîtrise de la mise en scène. 

 

Du 22 au 27 Février

Du 22 au 27 Février

20 000 ESPÈCES D’ABEILLES 

De Estibaliz Urresola Solaguren 

Espagne – 2023 – 2h08 – VOST 

Avec Sofía Otero, Patricia López Arnaiz, Ane Gabarain 

Cocó, huit ans, a bien du mal à savoir qui elle est. Au cours d’un été passé parmi les ruches du Pays Basque, elle 

éveille sa singularité au sein des femmes de sa famille, elles-mêmes en proie au doute. Dans un monde où il existe 20 000 espèces d’abeilles différentes, il existe forcément une identité qui corresponde à Cocó… 

(Ours d’argent au festival international du film de Berlin) 

 

Du 29 Février au 5 Mars

Du 29 Février au 5 Mars

LA BETE 

De Bertrand Bonello – France/Canada – 2023 – 2h26 

Avec Léa Seydoux, George MacKay, Guslagie Malanda, Dasha Nekrasova 

Avec ce film, libre adaptation du roman de Henry James « La Bête dans la Jungle », Bonello signe un flamboyant mélodrame aux airs futuristes où une grande histoire 

d’amour contrariée se déploie sur trois temporalités. En l’an 2044, alors que l’intelligence artificielle domine le monde et supprime les émotions humaines, une certaine Gabrielle doit replonger dans ses vies antérieures pour se débarrasser de ses affects. Elle se trouve alors confrontée à un amour qui traverse les âges et entre en interaction avec un soupirant nommé Louis, à la fois dans le Paris érudit de 1910 et dans le Los Angeles paranoïaque de 2014. Bonello parvient à dépeindre trois époques aux atmosphères et aux tonalités très différentes, tout en gardant un fil rouge émotionnel mêlant la peur d’aimer et la certitude qu’une catastrophe va arriver. Cette cohérence sentimentale est rendue possible par la sidérante performance de Léa Seydoux, dont le visage offre une 

brûlante palette d’émois et d’angoisses face à un George MacKay fascinant de retenue froide. 

 

Du 7 au 12 Mars

Du 7 au 12 Mars

LA GRÂCE 

De Ilya Povolotsky-Russie-2023-drame-1h59-VOST 

Avec Maria Lukyanova, Gela Chitava, Aleksandr Cherednik… 

Du soleil d’hiver caucasien aux rivages arctiques de la mer de Barents, dans un road-movie désenchanté, un père et sa fille adolescente sillonnent les steppes et les montagnes désertiques de la Russie profonde dans leur vieux van rongé de rouille, cinéma itinérant apportant aux villages reculés quelque lumière culturelle dans ces immensités 

âpres et désolées. Les anonymes tableaux panoramiques contemplatifs traduisent la lassitude et le spleen de ces deux marginaux, dans une langueur ponctuée de brèves rencontres fortuites. Ou comment, avec ces deux solitudes endeuillées, parler du manque… 

 

Du 14 au 19 Mars

Du 14 au 19 Mars

LES LUEURS D’ADEN 

De Amr Gamal- Arabie Saoudite-Soudan-Yemen 

1h31-VOST 

Avec Khaled Amdan, Abeer Mohammed, Salah Alamrani.. 

Asra’a vit avec son mari Ahmed et leurs trois 

enfants sur le vieux port d’Aden. Leur vie quotidienne est rythmée par la guerre civile. Ahmed, qui travaillait pour la télévision, a dû quitter son poste pour devenir chauffeur à la suite de nombreux salaires impayés. Ils sont contraints de déménager. Lorsqu’Asra’a découvre qu’elle est à nouveau enceinte, le couple, en proie à de grandes difficultés, ne voit comme seule solution que l’avortement, tabou dans le pays. Commence alors un parcours 

difficile, au sein d’une société en pleine déliquescence, subissant notamment le poids de la religion. Le film laisse entrevoir les rouages du système D, la corruption, mais aussi la solidarité. Le réalisateur pose un regard lucide sur les vertus et les limites des idéaux dans tout engagement, qu’il soit religieux, professionnel, politique. 

Du 21 au 26 Mars

Du 21 au 26 Mars

GREEN BORDER 

D’Agnieszka Holland – Pologne – 2h27 – VOST 

Avec Jalal Altawil, Maja Ostaszewska, Tomasz Włosok 

Ayant fui la guerre, une famille syrienne entreprend un éprouvant périple pour rejoindre la Suède. A la frontière entre le Bélarus et la Pologne, synonyme d’entrée dans l’Europe, ils se retrouvent embourbés avec des dizaines d’autres familles, dans une zone marécageuse, à la merci de militaires aux méthodes violentes. Ils réalisent peu à peu qu’ils sont les otages malgré eux d’une situation qui les dépasse, où chacun – garde-frontières, activistes humanitaires, population locale – tente de jouer sa partition. 

La terreur de ce récit trouve un écho non moins abominable dans la propre vie de la réalisatrice, menacée de mort dans son pays pour avoir réalisé ce film. 

Publié dans Programmation | Leave a comment