Archives : Programmation

Programmation Janvier/ Février 2022

Du 27 Janvier au 1° Février

Du 27 Janvier au 1° Février

UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN 

De Sandrine Kiberlain-France-2021-1H28 

Avec Rebecca Marder (de la comédie française), André Marcon, Ben Attal, et Anthony Bajon 

Il s’agit du premier long métrage de Sandrine Kiberlain, qui s’était essayée , avec succès, à un court métrage en 2016 au Festival de Cannes (Bonne Figure).Ce film raconte l’histoire d’Irène (excellente Rebecca Marder) : cette jeune fille vit l’élan de ses 19 ans à Paris , on est à l’été 42 ; elle vit avec son frère, sa grand-mère et son père dans un appartement parisien .Elle découvre le monde , son premier amour, l’amitié et surtout sa passion du théâtre : elle veut devenir actrice. Ses journées s’enchainent dans l’insouciance de la jeunesse mais vite on sent une ombre planer, c’est la dernière image du film qui nous la lèvera 

 

Du 3 au 8 Février

Du 3 au 8 Février

TWIST A BAMAKO 

De Robert Guediguian – France – 2h09 

Avec Stephane Bak, Alicia Da Luz Gomes, Saabo Balde 

1962. Le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d’Amérique. Samba, le fils d’un riche commerçant, vit corps et âme l’idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. C’est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba. Samba et Lara savent leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s’éclaircira… Guédiguian raconte avec coeur le Mali des années 1960, le rêve socialiste, la jeunesse et la liberté. Ce film à la fois beau, généreux, mais douloureux, interroge sur l’échec du socialisme.

 

Du 10 au 15 Février

Du 10 au 15 Février

LAMB (Cordero)

De Valdimar Jòhannsson et Sjòn, Islande-1h46 

Avec: Noomi Rapace, Hilmir Snaer Guònason, Björn Hlynur Haraldson 

Film aux frontières du fantastique. Le mystère plane sur cette ferme islandaise. Maria et Ingvar sont figés par le vide et la douleur de la mort de leur unique enfant. Puis un nouveau-né dans leur bergerie leur redonne espoir et la joie. Les paysages sont hors du commun : vallée, brouillard avec l’atmosphère des temps anciens, des contes et légendes. Un agneau devient un nouveau-né. Les révélations s’enchainent dans la vie du couple. Les secrets sont dévoilés sauf la mystérieuse présence. Autour d’une absence, Valdimar Jòhannsson construit un film à suspense superbe d’une grande originalité 

 

Du 17 au 22 Février

Du 17 au 22 Février

VITALINA VARELA 

De Pedro Costa – Portugal – 2019 – 2h04 – VOSTF 

Avec Vitalina Varela, Ventura, Manuel Tavares Almeida, Francisco Brito 

Léopard d’Or Festival de Locarno 2019 

Vitalina Varela, 55ans, est Cap-Verdienne. Arrivée trop tard pour les obsèques de son mari qu’elle n’aura vu que deux fois en 40 ans depuis qu’il est parti du Cap-Vert pour le Portugal dans l’espoir 

d’une vie meilleure, elle vient voir ce pour quoi il l’a quittée, et ne voit que misère, celle de Fontainhas, faubourg pauvre de la banlieue de Lisbonne. Patiemment, Vitalina écoute, regarde, apprend à nouer quelques relations prudentes. Elle questionne le prêtre qui a connu et enterré son mari. Ses monologues comblent cet espace laissé vide. Vivre avec, voilà ce qu’elle est venue faire là. Le travail plastique monumental de P. Costa et son chef-opérateur évoque immanquablement les grands peintres de la lumière, du Caravage à Géricault en passant par Rembrandt. Costa sculpte les nuances de noir à la manière d’un Soulages et transperce l’obscurité par la dignité extraordinaire d’une femme. Son film se tient aux côtés des oubliés condamnés à l’ombre et exalte leur beauté dans un geste politique et poétique 

Publié dans Programmation, Uncategorized | Leave a comment