Programmation octobre novembre 2019

17 au 22 Octobre

Du 17 au 22 Octobre

BACURAU


De Kléber Mendonça Filho et Juliano Dornelles – 

France – Brésil – 2019 -2H10-VOST

Avec : Barbara Colen, Udo Kier, Sonia Braga..

Après Les bruits de Recife et le magnifique Aquarius, Kléber Mendonça, magicien du jeune cinéma brésilien, nous offre là une fable politique déclinée sur différents niveaux. Elle nous parle du Brésil actuel dans ce qu’il a de pire et de meilleur, sorte de western anachronique. Bacurau est  un village isolé du Sertao au Nord-est du Brésil où vit une communauté singulièrement soudée. Les habitants doivent contrer les perfidies des politiciens véreux, des orpailleurs et autres pilleurs, descendants des gangaceiros. Ce jour -là on enterre une matriarche de 94 ans, c’est la fête, guitares, chants traditionnels…Mais des d’étranges phénomènes surviennent, Bacurau a disparu des cartes et les réseaux sont coupés, même celui de l’eau. Thriller baroque et politique, captivant! Surtout ne quittez pas votre siège avant la fin du générique.

24 au 29 Octobre

Du 24 au 29 Octobre

CHAMBRE212

De Christophe Honoré 

 France – 1h 27

Avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin

Comédie dramatique: L’usure des sentiments dans un couple ? Le sujet n’est pas nouveau. Pourtant, Christophe Honoré parvient à le revivifier, ô combien ! Non seulement ici c’est la femme qui assume sans complexe ses infidélités quittant le domicile conjugal pour s’installer dans l’hôtel juste en face, et le mari qui se replie sagement dans son foyer. Mais encore Chambre 212 est une merveille de rythme, de fantaisie et d’humour, un huis clos qui parvient à mêler passé et présent, profondeur et légèreté sous la forme joueuse d’un vaudeville. Sans compter le charme subtil de Chiara Mastroianni, jubilatoire en croqueuse d’hommes et celui non moins irrésistible de Vincent Lacoste !

 

31 octobre au 5 Novembre

Du 31 octobre au 5 novembre

CEUX QUI TRAVAILLENT

 

De  Antoine Russbach  

Suisse/Belge – 2019 – 1h42

Avec Olivier Gourmet, Adèle Bochatay, Louka Minnella

 

Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, il va prendre  – seul et dans l’urgence – une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question. Un constat implacable sur le monde du travail.

 

7 au 12 Novembre

Du 7 au 12 Novembre

ATLANTIQUE

De Mati Diop 

France-Sénégal-Belgique – 1h 45 

Avec Mama Sane – Amadou Mbow 

Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers d’un chantier, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman qui laisse derrière lui celle qu’il aime, Ada, promise à un autre homme. Quelques jours après le départ en mer des garçons, un incendie dévaste la fête du mariage d’Ada et de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier. Issa, jeune policier débute une enquête, loin de se douter que les esprits des noyés sont revenus. Si certains viennent réclamer vengeance, celui de Souleiman, lui, est revenu faire ses adieux à Ada. 

Avalanche de nominations (11) et un Grand Prix au Festival de Cannes 2019

 

14 au 19 Novembre

Du 14 au 19 Novembre

POUR SAMA

Documentaire de Waad al-Kateab et Edward Watts 

Syrie/GB  1h 35 – VOSTF

 Œil d’Or du Meilleur Documentaire Festival de Cannes 2019

« Pour Sama n’est pas seulement un film, c’est le récit de ma vie. Comme tant d’autres activistes, j’ai commencé à filmer les manifestations syriennes sans aucun projet en tête. Je n’aurais pu imaginer où cela me mènerait au fil des années. Toutes les émotions que nous avons vécues- la joie, la perte de nos proches, l’amour – et aussi les crimes commis par le régime d’Assad contre des innocents ordinaires étaient impensables, inimaginables… » ( Waad al-Kateab ).Pour Sama est un cri du cœur : le récit des injustices, des évènements terribles qu’il est nécessaire de dénoncer et qui rappellent que la liberté vaut la peine de se battre.

 

21 au 26 Novembre

Du 21 au 26 Novembre

Viendra le feu

De Olivier Laxe- Espagne/France/Luxembourg-1H25-2019-VO

Avec : Amador Arias, Benedicta Sanchez…

« Amador a été condamné pour incendie. Il est libéré et retourne vivre chez sa mère Benedicta, dans une ferme nichée dans les montagnes de la Galice.  Les autres villageois ne l’attendent pas et lui font des reproches. Il vit dans la nature avec les animaux et sa mère. Et le feu revient à nouveau tout dévaster. Amador est le coupable désigné. Quelles autres questions seraient à poser sur la destruction, la nature, les relations et les projets humains ? Un film avec beaucoup de poésie et de puissance. »

Prix de la mise en scène (Un certain regard)

Ce contenu a été posté dans Programmation. Mettre en favori.

Comments are closed.